"C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas..."
Victor Hugo.

Bienvenue dans mon espace.
Un clic ou deux sur l'image et elle s'agrandira pour vous...

lundi 17 février 2014

Hêtre seul...

Surprenante, cette vision d'un hêtre paraissant comme rescapé ...



Sa belle allure élancée, malgré cette blessure à mi-tronc, serait-elle  la raison de sa survie?...



Le chauffage pour un prochain hiver...




13 commentaires:

  1. Bonsoir Hubert, les mots que tu as associés à ces photos donnent à ces dernières une tonalité particulière, cet arbre m'apparait comme un survivant, un rescapé, un avant/après, un pleureur, mais ce n'est pas un saule, c'est un seul hêtre, qui ne nous manque pas encore, mais tout parait dépeuplé...

    RépondreSupprimer
  2. Merci Kat pour tes mots, tu vois, après relecture de mon billet publié trop vite, je l'ai modifié quelque peu, il avait une triste tonalité que je ne voulais faire passer...Bientôt cet hêtre retrouvera son feuillage et reprendra vie, j'irai le voir...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  3. Super photo et titre bien trouvé. Pauvre hêtre, il survit mais pour combien de temps encore. Il en tremble et nous avec.
    Et pour te rejoindre ainsi que Kat : "un seul hêtre vous manque et tout est dépeuplier" hé hé hé ;-)

    RépondreSupprimer
  4. En tout cas, il est superbe sur fond d'azur...

    RépondreSupprimer
  5. Envers et contre tous... les bûcherons!

    RépondreSupprimer
  6. C' est de la torture...Il se sait condamné à mort...et il est magnifique...:-))

    RépondreSupprimer
  7. le 2 est magnifique

    je n'osais faire un commentaire pour ne pas couper Madeleine Peyroux

    RépondreSupprimer
  8. comme on se sent petit tout contre un arbre qui nous donne tant d'énergie !
    sans eux que serions-nous ?
    bises Hubert

    RépondreSupprimer
  9. Des photos de saison !!! Ici aussi ça coupe, ça coupe !!!!
    J'aime beaucoup ta deuxième photo !!! Tu devais être allongé sur l'herbe, pas trop mouillée ?
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
  10. De très belles photos, un titre évocateur ;)
    J'adore le cadrage de la seconde photo et l'impression de "hauteur" !
    Merci pour ce bel aparté photographique !
    Sylvie.

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Hubert
    Es-tu certain que cet hêtre n'est que rescapé ou juste en attente de passer de vie à trépas ?
    cette vision est si étrange que la raison ne dit qu' à la moindre tempête il en sera
    fini de lui en attendant quel que soit sa destinée il respire sans contrainte et profite du soleil comme s'il était seul au monde ! :)
    Bonne soirée Hubert
    Grosses bises
    Sacha

    RépondreSupprimer
  12. Superbe photo et magnifique commentaire ! A la vue de ce qui se trouve à son pied, serait-il le prochain à être débité en bois de chauffage ? Merci en tout cas pour ces superbes photos

    RépondreSupprimer