"C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas..."
Victor Hugo.

Bienvenue dans mon espace.
Un clic ou deux sur l'image et elle s'agrandira pour vous...

dimanche 28 novembre 2010

Métamorphose...

L'étang de la Comtesse, à proximité d'Epinal, deux semaines et vingt cinq degrés séparent ces deux images...L'étang est gelé, la forêt a revêtu son costume blanc comme pour se préparer aux prochaines festivités de la St Nicolas qui verront cette année,  le plus grand défilé de  Lorraine, pour la plus grande joie des petits et grands enfants...
  
 


Quelques feuilles ayant fait "résistance" colorent les branchages...

jeudi 18 novembre 2010

Migration des grues au Lac du Der...

Depuis quelques années, la migration des grues cendrées  est pour moi un événement incontournable, ce grand et bel oiseau m'a subjugué, ma passion pour lui  nous donne rendez-vous au Lac du Der deux fois l'an afin d'assister à ses aller-retour entre les Pays Scandinaves et l'Espagne.
Le 14 novembre dernier, la fréquentation du site champenois avait atteint un record, c'est 74 500 grues qui étaient comptées ce matin là, du jamais vu!
Dés l'aurore, le lever des grues vers les cultures nourricières environnantes est très impressionnant.
L' envol, accompagné de leur "claironnement" laisse un souvenir inoubliable tant le spectacle est fantastique...(vivez l'instant ici...)
L'approche photographique serait déraisonnable au risque de les perturber et de les faire fuir au  moment où elles se nourrissent, afin de reprendre des forces pour la suite de leur long périple...
(Et comme toujours, n'hésitez pas à cliquer pour agrandir...)  


Envol dans la brume ce matin là...

La brume a disparue...

Là, vous nous voyez mieux?...







Deux adultes accompagnent ici  deux juvéniles (moins colorées) nées ce printemps en Scandinavie, elles effectuent leur première migration....

Mélancolie...

En fin de journée, vers les 16 heures c'est le retour toujours aussi claironnant,  jusqu'à la nuit tombée vers le lac vidangé en grande partie à cette époque de l'année, leur offrant de larges espaces de quiétude...(le lac couvre 4500 hectares et ses 80 kilométres de rives vous invitent à la promenade...)

A leur retour fin février, de nouveau je serai là pour les accueillir à l'étape de ce nouveau périple vers le Nord, ma douce folie me fait penser qu'on se reconnaîtra...et qu'elles me conteront leur voyage. Le printemps ne sera plus très loin...

La LPO assure le suivi de la migration au jour le jour  ici 

vendredi 12 novembre 2010

A Saint Cado...

Conflit des générations?...


Non...non...elles papotent et s'enrichissent l'une et l'autre...

Cette image a été fixée à Saint Cado durant mon séjour de septembre,  SACHA (clic) a su mieux que moi traduire tout le charme de l'endroit, un des beaux souvenirs de mon escapade bretonne...